INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LE CORONAVIRUS
Politique sur les cookies
Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Web. Ils nous aident à enregistrer les statistiques générales d'utilisation et de stocker d'autres informations qui nous permettent de fournir des fonctionnalités telles que l'outil de comparaison. Ces cookies ne stockent aucune donnée personnelle identifiable. En savoir plus sur les cookies

24/01/2020

Après l'E85, Ford explore de nouveaux biocarburants à partir d'huiles de friture pour ses utilitaires Transit

"Permettre à nos utilitaires de rouler avec du carburant fabriqué à partir de déchets, y compris de l'huile de cuisson usagée, peut sembler farfelu, mais l'utilisation d'huile végétale hydrogénée est, en réalité, une manière très concrète pour les utilisateurs et les gestionnaires de flotte de pouvoir participer à l'amélioration de la qualité de l'air." - Hans Schep, directeur des véhicules utilitaires chez Ford Europe

Il y a quelques mois, Ford commercialisait le Kuga Flexifuel, seul véhicule neuf compatible de série avec le carburant bioéthanol (E85). L'E85 est jusqu'à deux fois moins cher en France, peut contenir jusqu’à 85% de bioéthanol d’origine végétale et produit à partir de betteraves, de céréales et de leurs résidus.

Ford continue à explorer de nouveaux biocarburants et annonce avoir approuvé l'utilisation d'Huiles hydrogénées (HVO) dans ses utilitaires Transit. Ce carburant diesel renouvelable est composé d'huiles usées, notamment l'huile de cuisson usagée qui peut être récupérée dans les restaurants et même dans nos cuisines à la maison.


Plus propre et plus facile à stocker

Certaines entreprises européennes collectent les huiles de cuisson usagée dans les restaurants, les traiteurs et les écoles. RecOil, une initiative de l'UE soutenue par la Commission européenne, travaille à augmenter la récupération de ces huiles pour stimuler la production de biodiesel HVO), notamment aux domiciles des particuliers.

De plus, le HVO, qui contient également des résidus de graisses animales et de l'huile de poisson, aide les moteurs diesel à démarrer plus facilement à basse température. Le processus de création, utilisant l'hydrogène comme catalyseur, implique que le HVO est à la fois plus propre que les biodiesels conventionnels et a une durée de stockage supérieure.


Disponible en Scandinavie et dans certains pays Baltes

Ford a méticuleusement testé le carburant HVO sur son moteur 2.0l EcoBlue pour s'assurer qu'aucune modification n'était nécessaire et cela n'impliquait pas d'entretien supplémentaire. Aucun développement supplémentaire du carburant n'a été nécessaire pour qu'il ne puisse être utilisé dans les derniers utilitaires Transit.

 Le HVO est aujourd'hui disponible dans certaines stations-service en Scandinavie et dans certains pays Baltes, où il peut être proposé sous forme pure ou en mélange avec du diesel ordinaire. Ce carburant a également été adopté par des opérateurs de flottes sur d'autres marchés. Par ailleurs, si un véhicule manque de HVO dans une zone où il n'est pas disponible, le conducteur peut faire le plein de diesel conventionnel : les carburants peuvent se mélanger dans le réservoir sans aucun problème.


Nous contacter




Actualités